Antsirabe ville- Rida A.

(mise à jour 17/05/18)

Antsirabe, un havre de paix

Quand je suis à Madagascar pour un court séjour, faire une halte à Antsirabe est un must! Un jour ce n’est pas assez, un week-end c’est encore mieux.

Situé à environ 167 km d’Antananarivo par la RN7, Antsirabe est un peu la petite sœur d’Antananarivo la capitale, mais en plus tranquille avec en prime peu d’embouteillages!

Le mélange entre des paysages spécifiques des hautes terres et des anciens vestiges coloniaux du 19ème siècle donne un charme particulier à cette ville.

La meilleure façon de la découvrir est en randonnée ou en VTT.

Munissez-vous de bonnes chaussures et goûtez à la vie rurale et campagnarde à travers les différentes balades que vous offre Antsirabe et ses environs.

Ce n’est pas là que vous trouverez les animaux endémiques, les parcs nationaux et les circuits balnéaires mais d’autre chose toute aussi intéressante vous attende !

Les artisans et leurs ateliers, les architectures héritées des norvégiens, les grandes allées aérées et verdoyantes, les fameux marché d’Asabotsy (un des plus grands marché à ciel ouvert de Madagascar, environ 4,5ha) et celui plus modeste d’Antsenakely.

Si vous voulez tâter le pouls de la ville, le marché est le bon endroit pour cela. J’étais avec la famille quand j’y étais la dernière fois. Nous recherchions du vahoana (aloé) frais. Les senteurs des fruits et le kaléidoscope de couleurs sur les étales artisanales étaient irrésistibles, maintenant j’y vais rien que pour me rincer les yeux ! Le marché est organisé par secteur, vous ne risquez pas de vous perdre.

antsirabe sabotsy marché kobancha

Au marché – Antsirabe
© seheno a.

Je trouve dommage que l’ancienne gare soit fermée. Les trains ne passent plus mais ce bâtiment avec son architecture coloniale mériterait d’être recyclée et d’avoir une nouvelle vie (opinion qui n’engage que moi).

Les nuits dans ces hautes terres peuvent être douces voire froides en période d’hiver (juillet – août). Ne vous laissez donc pas surprendre !

Si vous êtes intéressé par l’artisanat, ne manquez pas de visiter les ateliers des artisans. J’avoue que leur travail me fascine, les voir à l’œuvre est toujours enrichissant et cela permet aussi d’acheter directement aux producteurs. C’est un moyen de participer à une sorte de tourisme solidaire.

Et si comme moi vous êtes une amatrice de pierres, faire un petit détour au Cercle Mess, un ancien bâtiment militaire qui abrite une trentaine d’échoppes de pierres taillées, est indispensable. Vous pourrez peut-être y trouver votre bonheur…si la saison le permet.

L’hôtel des Thermes et son grand parc font partie des vestiges de la ville. Il existe depuis 1896 et sa réputation et son histoire sont liées au séjour du roi du Maroc Mohamed V lors de son exil dans les années 50. Le bâtiment en lui-même vaut le coup d’œil !

Mon petit tour passe par le lac volcanique Tritriva. Connu pour être sacré et qui abrite l’histoire mythique de deux amants Rabeniomby et Ravolahanta qui s’y sont donnés la mort.

lac tritriva kobancha antsirabe

Lac Tritriva – Bernard Gagnon

Il faut faire tout le tour pour avoir une idée de sa splendeur. L’accès est un peu chaotique et les vendeurs peuvent être insistants mais cela n’enlève en rien la beauté de ce lac mystérieux qui vaut vraiment le détour ! Un petit bémol cependant concernant les déchets sur le chemin autour du lac, ville propre où es-tuuu ?

À Antsirabe et ses alentours les magnifiques paysages de la campagne, les abondantes rizières disposées en plateaux sur le chemin de Betafo (village à une vingtaine de kilomètres d’Antsirabe) donnent une façon de voir et connaître les autochtones autrement.

Antsirabe Betafo
© seheno a.

Quelques idées pratiques pour votre séjour:

 

  • Où séjourner?

Guest house, Landhaus, le Jardin Kokoa

Hôtel, la Rose des Vents, hôtel des Thermes…

  • Où manger?

Le Pousse-pousse, Arotel, Chez Jenny

Les mofo-anana (beignets aux brèdes) de certains vendeurs de rues sont très bons, c’est frit oui, oui, oui, donc oubliez votre diète pour un jour…

  • Où sortir?

Village et eaux chaudes de Betafo, lacs d’Andraikiba et Tritriva, visite des ateliers artisanaux (broderie, confiserie, travail de la corne de zebu), visite des cathédrales et leur architecture.

Le golf club d’Antsirabe pour les amoureux de golf

  • En soirée?

Restaurant Razafimamonjy pour les soirées cabarets, l’Alliance française pour les concerts…la vie nocturne n’est pas très riche en général.

 

Si vous avez des bons plans ou des anecdotes à partager sur Antsirabe, nous serons ravis de vous lire !

One Response to “Visiter Antsirabe en 1 jour, ce n’est pas assez”

  1. Krol says:

    Je suis allée 2 fois à Madagascar sans passer par Antsirabe, je n’aime pas trop les circuits organisés. La prochaine fois, je ferai un détour par Antsirabe, ça a l’air intéressant, merci pour ces suggestions.

Qu'en dites vous?

Votre nom: (requis)

Votre email: (requis, ne sera pas publié )

Site Web:

Commentaire:

%d bloggers like this: